Etape 6 : Ruée vers la houille blanche

Etape au cœur des hauts lieux de la Houille Blanche, nom donné à la force motrice de l’eau utilisée à des fins de production d’électricité suite aux travaux d’Aristide Bergès à la fin du XIXème siècle. Des lumières saisissantes vous surprendront autour des lacs.

  • Itinéraire

    A la Martinette, prendre la direction du refuge des 7 Laux. Deux possibilités pour monter au refuge, soit par les Deux Ruisseaux ou alors par le Cul de la Vieille.

  • Etape

    Le secteur est un des hauts lieux de la “houille blanche”, nom donné à la force motrice de l’eau utilisée à des fins de production d’électricité, grâce aux travaux d’Aristide Bergès en 1878 dans Belledonne. Barrages et conduites forcées font ici partie du paysage depuis des décennies. Ce passage offre un panorama sur les massifs sauvages de la Grande Valloire et de Puy Gris ainsi que sur la vallée du Haut Bréda et le domaine skiable des 7 Laux. Au fil de l’année, troupeaux bovins et skieurs s’y succèdent dans une valse perpétuelle où le pâturage joue un rôle déterminant pour la qualité du manteau neigeux et la prévention des avalanches. Le plateau des 7 Laux, perché à plus de 2 200 mètres d’altitude, abrite des pâturages particulièrement difficiles à exploiter. Seules les brebis destinées à la production de viande parviennent à valoriser les maigres ressources des pentes escarpées. Il s’agit ici d’un troupeau du midi qui vient passer l’été au frais. Au refuge, Simon est là, prêt à vous accueillir.

  • Hébergement