Les itinéraires

  • La haute traversée de Belledonne

    Le mot “Transhumance” nous vient du latin “trans” qui signifie au-delà et “humus” qui évoque la terre, le pays. Utilisé pour dénommer la migration annuelle des troupeaux et des bergers quittant leur terre à la recherche de nouveaux pâturages, la transhumance a de tout temps invité les Hommes au voyage, à larguer les amarres et partir vers de nouveaux horizons.

    Au fil des Sentiers des Bergers, vous aussi transhumez ! Pendant la belle saison, emboîtez le pas aux troupeaux qui montent en estive et laissez-vous emporter par delà les cols, à travers la chaîne de Belledonne et ses merveilles. Belledonne est une terre de randonnées par excellence. Les alpages y offrent des paysages sans frontières, sauvages et hospitaliers, résultat de l’union harmonieuse entre les bergers et la nature qui, depuis des siècles, ont façonné cette montagne.

    Pour quelques jours, ou presque deux semaines pour les plus courageux, osez la haute traversée de Belledonne !

  • Les boucles à la journée

    Cet été, donnons-nous le temps de découvrir les alpages de l’intérieur, comme ils sont : joyeux, colorés, en pleine évolution, ancrés sur des bases solides, vivants, mais aussi chargés de profonds questionnements…

    Paysages grandioses, grands espaces de nature et de biodiversité, terrains de sports et de loisirs d’hiver et d’été, espaces de production agropastoraux, propriétés privées ou publiques… Si les bergers et les éleveurs arpentent au quotidien ces espaces particuliers, conduisant les troupeaux de pâturages en pâturages, les connaissons-nous vraiment ?

    Au fil des “Sentiers des Bergers en Belledonne”, découvrons ces espaces dans lesquels les troupeaux paissent et où les bergers travaillent, mettant en oeuvre des savoir-faire éprouvés et adaptés au fil du temps. Les activités pastorales ont, en effet, toujours évolué dans des interactions très serrées avec les milieux naturels, les troupeaux, les réalités économiques du moment, intégrant toujours les attentes - et contraintes - des sociétés successives.

    Alors, plongeons dans cette fabuleuse histoire résolument moderne. Cherchons de quoi est fait cet univers si précieux, et ce qu’il devient.

  • Randonner en alpage

    Tout au long de votre périple, vous cheminerez dans les alpages. S’il ne s’y applique pas
    de réglementation spécifique, il existe en revanche un savoir-vivre à cultiver ensemble afin
    de préserver la quiétude de ces lieux.

    • Ne laissez pas votre chien divaguer
    • Respectez les points d’eau, les animaux ne boivent pas une eau souillée
    • Franchissez les clôtures par les portes ou aménagements et pensez à bien les refermer pour que les bêtes ne s’échappent pas
    • Ne pas laisser de déjections n’importe où car cela dégrade les pâturages et attire les chiens de berger
    • Pensez à remporter toutes vos ordures, ne laissez aucun déchet sur place
    • Les troupeaux de moutons sont parfois gardés par des chiens Patous. Ces chiens peuvent être dangereux pour les randonneurs, soyez vigilants
    • L’alpage est un lieu de travail et le chalet un espace privé, respectez la tranquillité du berger