Etape

Cette étape en mouvement pendulaire (500 m de descente puis de montée et 700 m de descente puis de montée) est marquée par ses sentiers boisés. La cabane de l’Aup Bernard pourra faire office de refuge en cas de mauvais temps et est un très bel endroit pour faire une pause. Tout en bas, le village du Gleyzin ou la Bourgeat Noire est caractéristique de ces hameaux et vallées retirés du temps. Les chalets alpins traditionnels étaient conçus pour faire face à des conditions souvent très rudes, avec le foin pour isolant et la proximité des animaux pour chauffage. La fin de l’étape peut être propice à la cueillette de quelques champignons, car ici il suffit d’un orage pour les voir s’élever au ras du sol.
Camille et Christian sauront vous accueillir et Christian ne se lassera pas de vous raconter mille et une histoires sur son métier d’éleveur, ses troupeaux, ses chiens.